Benjamin Britten, Jérôme Combier, Claude Debussy

Le plus bel hommage que l’on peut rendre aux illustres compositeurs est de faire dialoguer leurs oeuvres avec celles d’un créateur d’aujourd’hui. Le Quatuor Béla le prouve encore une fois.

Britten, l’immense génie britannique, est plus connu pour ses opéras. Mais son talent pour le lyrisme a su aussi se diffuser à travers ses trois quatuors, chefs-d’œuvre méconnus. Le 2ème quatuor, écrit pour commémorer l’illustre Purcell, s’appuie sur la musique de la fin du 19ème siècle. Comme à son habitude, Britten travaille sur des matériaux connus, anciens ou familiers, et les enlumine de mystère, de magie, de poésie. L’émotion surgit alors, grâce à un regard neuf sur ce que l’on croyait connaître.

L’unique quatuor de Debussy est une pièce décisive de sa production. C’est un compositeur encore jeune qui décide d’écrire une œuvre sur le modèle des grandes constructions de César Franck mais tous les signes du symbolisme et de l’impressionnisme sont en place. Textures transparentes, modalités grégoriennes, orientalisme, le quatuor devient symphonique. À elle seule, cette œuvre annonce un siècle d’audaces créatives par la variété des couleurs et le chatoiement des sonorités.

Né en 1971, Jérôme Combier signe avec « Parler longuement de fantômes » une pièce fascinante. Les fantômes qui la peuplent sont ceux de quatuors historiques (Debussy, Ravel et Dutilleux), mais les citations sont extrêmement fugaces, transcendés par un matériau étonnamment lyrique. L’adéquation entre la richesse sonore et la vitalité formelle est l’un des points forts de cette œuvre ambitieuse que le quatuor Béla habite de sa présence toujours magnétique.

Jeudi 24 mars 2016 à 20H30 à la Scène Watteau - Place du Théâtre à Nogent sur Marne (94130)

Réservations : Tél. 01 48 72 94 94 ou www.scenewatteau.fr

Tarifs préférentiels en donnant le mot de passe « LARGHETTO » à la réservation :

-10€ pour les moins de 30 ans / -17€ pour les plus de 30 ans